Mairie Les Loges en Josas

Mairie/Police municipale/Les correspondants sécurité

Les correspondants sécurité

Une démarche de solidarité

Ce dispositif est mis en place par la Mairie, en lien avec la Police Municipale, avec le commissariat de Police et la Préfecture pour : 

- Mailler le territoire de la commune des Loges-en-Josas
- Favoriser la solidarité de voisinage, renforcer le tissu relationnel entre les habitants d’un même quartier,
- Faire circuler tout élément d'information utile.

Le correspondant sécurité s'emploie à développer la communication de votre quartier avec la Police Nationale.
Il est, en effet, essentiel que les informations circulent pour lutter plus efficacement contre les cambriolages.
Le correspondant sécurité peut donc recevoir des informations de la Police qu'il vous retransmettra par mail.

Des Logeois ont accepté d'être "correspondants sécurité".
Prenez contact en Mairie pour connaître votre correspondant sécurité 

Ce dispositif de participation citoyenne est une démarche de solidarité en cohérence avec les autres dispositifs de sécurité, telle que l' Opération Tranquilité Vacances.

 

Retour en haut de page
Ce que le "correspondant sécurité" n'est pas...

* Il ne se substitue pas au 17.
Appeler sans hésiter ce numéro dès qu'un fait vous paraît devoir être signalé. C'est un central d'informations : des agents effectuent des rondes non loin de chez vous et il leur est toujours utile d'être guidés.

* Il n'est pas chargé de faire des rondes, de surveiller vos agissements. Il peut s'absenter et tâchera de se faire remplacer s'il doit partir pour une longue durée.

* Il ne se substitue pas aux opérations tranquilité vacances, auxquelles il reste très utile de vous inscrire.

* Il n'est pas un "citoyen ou voisin vigilant" qui coreespond à un autre type de dispositif dans lequel les autorités, mairie et police n'interviennent pas.

* Il ne doit pas intervenir en cas de comportement délictueux ou suspecté comme tel. Comme tout le monde, il peut simplement composer le 17, s'il est confronté à cette situation.

Ayez le réflexe d'appeler le 17  !